TimelineFRA 43 831
Les archives
2022 2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003

De retour sur le podium

Les années passent et se ressemblent, après un Spi Ouest-France raté, nous avons bien réussi notre première offshore de la saison.

06/06/22

C'était la première édition des 100 milles du Crouesty, une course offshore en double qui se déroule en même temps que le Grand Prix du Crouesty. Il y avait 15 participants. Le programme était un petit côtier suivi d'une course de 100 milles lancée en fin d'après-midi.

 

La première manche, qui s'est courue dans des conditions très légères,  ne s'est pas très bien passée. Nous passons dans une position moyenne à la première bouée, nous faisons une bonne descente dans du très petit temps, ensuite, c'est un long tout droit et la manche est raccourcie. Nous terminons 8ème. Mary, le JPK 1030 qui était bien positionné à la première marque, termine juste devant nous en compensé : pour les gros ratings, il n'y avait pas grand chose à sauver sur cette manche.

 

 

 

NDLR : La photo ne correspond pas à la course

 

Le début de la grande course ne ressemble pas à la première manche, nous passons la première bouée en tête avec une belle avance. Ensuite, c'est un bord de code 0, contrairement à l'an dernier, nous avons cela en stock. Nous l'envoyons donc et nous creusons encore un peu. Je ne vais pas raconter la régate bord par bord... On va donc dire que jusqu'à Pen Men, tout se passe au près dans une quinzaine de noeuds avec un peu plus derrière Goulphar. Nous ne commettons pas d'erreur tactique pendant toute la remontée et creusons progressivement sur le reste de la flotte. Nous avons malheureusement déralingué entre Belle Ile et Groix, cela nous a fait perdre du temps. Il faut que l'on comprenne d'où vient le problème car il s'est aussi produit au Spi. C'est très ennuyeux. Arrivés à Pen Men, le 2ème est environ 1,5 milles derrière.

 

Le portant de Pen Men à la Recherche via les Birvideaux et la Teignouse n'offrait pas vraiment d'option. Nous avons cependant probablement empanné un peu trop tard après les Birvideaux. Il y avait entre 16 et 20 noeuds sur la descente. Arrivés à la Recherche, le 2ème est 2,5 milles derrière. Ensuite, dans la remontée Recherche / Nord Quiberon, nous prenons une mauvaise option en restant trop loin de Houat, le routage nous faisait passer au ras d'Houat, mais il fallait commencer par abattre pour éviter la zone myticolle. Nous n'avons pas voulu le faire... Nous l'avons payé cher, Mary nous a repris 1,5 milles sur un bord de 8 milles...

 

Au final, quand je vois qu'il nous manque 15 minutes sur le 2ème et 20 sur le premier, cela semble logique. Le déralingage, la mauvaise option sur La Recherche / Nord Quiberon, le timing de l'empannage, c'est à peu près, le prix de tout cela. Les 2 premiers n'ont probablement pas fait d'erreur.

 

Le résultat est tout de même très satisfaisant, nous allons relativement vite, nous avons le matériel adapté au programme. Nous avons aussi beaucoup appris l'an dernier et nous avons un sentiment de progrès. Il y a de quoi espérer.

Articles de l'année

05/09/22

La route des Iles du Ponant : clap de fin

Il nous a manqué 9 secondes pour gagner notre dernière régate de l'année. Cette 2ème place clôture une saison tout à fait satisfaisante.


Lire l'article

11/07/22

Cowes - Dinard : des hauts et des bas

C'est une histoire qui se termine plutôt bien avec une 5ème place mais notre performance durant la course a été tout sauf uniforme.


Lire l'article

07/07/22

La Trinité / Cowes :Orlabay domine

Même si notre 4ème place est satisfaisante, ne pas faire partie du groupe d'entraînement Orlabat nous a probablement coûté quelques places...


Lire l'article

25/06/22

Une bonne duo

Nous étions venus pour faire dans les 10, se retrouver à lutter pour le podium lors de la dernière manche a été une bonne surprise. Notre quatrième place est donc très satisfaisante.


Lire l'article

06/06/22

De retour sur le podium

Les années passent et se ressemblent, après un Spi Ouest-France raté, nous avons bien réussi notre première offshore de la saison.


Lire l'article

01/05/22

Petit échec

Notre échec au Spi Ouest-France ne correspond pas tout à fait aux sensations que nous avons depuis le début de la saison.


Lire l'article