TimelineFRA 43 831
Les archives
2024 2023 2022 2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003

Retour sur l'eau

Nous avons repris l'entraînement début février avec grand plaisir. Le bateau vieillit bien et c'est une belle saison qui s'annonce.

20/03/24

 

La saison dernière a été contrastée avec du bon et du moins bon. Cela vient à la fois du niveau de la flotte mais aussi de nos propres performances. Quand le niveau est élevé, il y a plus de variations dans le haut du classement. Par ailleurs, nous avons aussi été inconstant dans la performance, certaines courses ont été réussies, d’autre pas.

 

Au final, en 2023, nous avons terminé 4ème du championnat double Atlantique, c’est une place moins bien qu’en 2022 mais on peut se dire que c’est tout à fait honorable et que cela témoigne d’une certaine régularité ou au moins d’une réelle assiduité car le nombre de courses courues est quand même un facteur très important dans le classement.

 

 

A la fin de la saison, nous avons eu le sentiment qu’il fallait faire un peu évoluer le bateau pour être plus compétitifs. Tout d’abord en agrandissant le génoa, nous avons souffert d’un léger déficit de vitesse au près dans le petit temps et nous avons le sentiment qu’augmenter le rating en échange d’une meilleure performance à cette allure est un bon compromis.

 

Par ailleurs nous avons décidé d'acquérir un vrai A3. Une voile qui nous permettra de lofer dans la brise sans mettre le bateau complètement sur la portière. Nous avions un A2 assez polyvalent mais conçu pour l’équipage et nettement plus efficace sur tangon que sur bout-dehors ce qui n’est pas toujours évident à gérer en double.

 

Par ailleurs, le bateau entre dans sa 8ème saison, nous avons donc changé le gréement dormant. Je ne sais pas si cela sert à quelque chose, je ne le saurai jamais mais en tout cas c’est de l’argent dépensé sans effet sur la performance. La seule chose surprenante, c’est qu’à tension de haubans constante, le gréement sous le vent semble beaucoup moins détendu qu’avant, est-ce que le rod devient plus élastique avec l’âge ? mystère…

 

Le grand genoa nous coûte 2/1000ème, nous tablions plutôt sur 3, si nous avions su, nous l’aurions fait encore plus grand… Nous avons navigué avec durant les 3 week-ends du challenge de printemps et avons progressivement compris le mode d’emploi. Le dernier week-end, nous remportons les deux manches dans du petit temps avec des bords de près tout à fait acceptables. Il semble que la voile réponde bien au cahier des charges.

 

Dans une semaine ce sera le spi Ouest-France, à l’évidence il y a beaucoup moins de monde en double. Les bateaux disputant la Cap Martinique n’ont pas pris le risque de participer à une course à 2 semaines du départ ce qui se comprend très bien. Il n’y a donc qu’une trentaine d’inscrits au moment où j’écris ces lignes. Cependant, dans la catégorie « bateaux de série », le plateau est tout de même très relevé avec les intouchables Doudous, Ad-Hoc, Hey Jude, Mary, le double médaillé olympique Red Ruby, et j’en oublie certainement.

 

Voilà, nous sommes bien prêts et relativement impatients d’en découdre.

 

 

Articles de l'année

01/06/24

Les 100 Milles du Crouesty

Même si la Transquadra et la Cap Martinique font que l'affluence était un peu moins importante que l'an dernier. On s'est bien amusés et nous avons terminé sur le podium.


Lire l'article

15/05/24

A notre place

Notre 7ème place à l'Armen reflète parfaitement notre performance


Lire l'article

02/04/24

La vie sans A5

Le spi s'est couru dans conditions musclées, en moyenne au dessus de 20 noeuds. Notre 6ème place est satisfaisante, mais laisser l'A5 dans le camion était une très mauvaise idée.


Lire l'article

20/03/24

Retour sur l'eau

Nous avons repris l'entraînement début février avec grand plaisir. Le bateau vieillit bien et c'est une belle saison qui s'annonce.


Lire l'article